Essilor divise par 20 le nombre de ses serveurs Exchange

Le géant du verre ophtalmique souffrait d'un trop grand nombre de serveurs de messagerie, disséminés dans plusieurs pays. Il a centralisé l'ensemble des traitements sur trois systèmes à tolérance aux pannes.

Votre opinion

Postez un commentaire