Etranges marchandages de brevets autour de Linux et Microsoft

En revendant 22 brevets supposés violés par Linux sans les proposer aux principaux intéressés, Microsoft fait rejaillir les soupçons d'une offensive juridique à l'encontre des acteurs de l'open source.