Face au « harcèlement numérique », la CGT milite pour un droit à la déconnexion

Face au « harcèlement numérique », la CGT milite pour un droit à la déconnexion
 

Près de huit cadres sur dix se connectent en dehors du bureau. Pour limiter cette intrusion de la vie professionnelle dans la sphère privée, le syndicat plaide pour l'instauration d'un droit à la déconnection en dehors des heures de travail.

Votre opinion

Postez un commentaire