Filenet refuse de céder à la mode des rachats

Par souci d'intégration, l'éditeur préfère développer lui-même ses briques de gestion de contenu. Quitte à afficher un retard sur la concurrence.

Votre opinion

Postez un commentaire