Google fait la nique à Oracle en embauchant James Gosling

Google fait la nique à Oracle en embauchant James Gosling
 

Un an après avoir quitté Oracle, James Gosling, le créateur de Java, rejoint Google. La firme de Mountain View est toujours sous le coup d'une poursuite judiciaire concernant l'utilisation de Java dans Android.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • tparet
    tparet     

    Il a déjà quitté Google pour Liquid robotics...

    http://nighthacks.com/roller/jag/entry/i_ve_moved_again

  • tux-59
    tux-59     

    L'embauche du père de Java par "Big Brother" (je cite Google), me rends méfiant.
    Petit à petit, on voit beaucoup de richesse intellectuelle qui se font récupérer par des industriels...
    En voyant James partir chez Google, je vois Java faire un pas de plus vers l'industrialisation (brevets, licences restrictives, etc...)
    Du coup j'ai peur pour Java.
    Tout créateur que James puisse être, il est certainement lié par tout un tas de clauses de non divulgation dans ces contrats, à ses anciens employeurs.
    Alors qu'il embauche le créateur de Java, Google s'en doute je pense. Son objectif n'est donc pas forcément de récupérer des infos sur les secrets que connait James...
    Je pense que Google s'offrirait bien l'exclusivité de Java...
    Heureusement que les licences GPL sont bien ficelées, pour nous protéger des industriels... Seulement, jusqu'où seront-elles respectées ?
    A méditer

  • gooddeal
    gooddeal     

    Les applis java sont lourdes pour l'utilisateur ?? Une application est avant tout un fonctionnel, donc comme pour tout développement (c#, c, java ...) il faut concevoir et bien développer.

    La lourdeur est bien souvent dû à un manque de compétences qui de fait entraîne un rejet par les utilisateurs de l'application.

    L'arrivée de James chez google est une bonne chose, elle permettra d'éviter qu'Oracle ne nous impose à nouveau des coûts astronomique de licence.

  • marabbeh
    marabbeh     

    Java est une référence pour les développeurs. Mais pour l'utilisateur les applis basées sur Java sont lourdes. J'évite autant que je peux.

  • Twa&Mwa
    Twa&Mwa     

    Thanks James !

    I could dance in the Bisounours World with Java again !

    Yes thanks, man ! We can buy in the market B2B but not in the bisounours market of Open Source !

    Oracle, BYE BYE ><

    Il fallait surfer sur la vague Bisounours.

    Game over !

Votre réponse
Postez un commentaire