Halte au blues de la rentrée
 

Et si la guerre des Post-it continuait toute l’année ?