Haut débit : la Seine-et-Marne inverse l'ordre des priorités

Le plus étendu des départements franciliens a cru devoir résorber les zones d'ombre ADSL à l'aide du WiMAX, du Wi-Fi ou du CPL avant même de confier à une DSP la construction d'un réseau de collecte en fibre optique.

Votre opinion

Postez un commentaire