Hervé Schricke (Afic) : « Il ne va plus y avoir assez d'argent pour financer l'innovation. »

Hervé Schricke (Afic) : « Il ne va plus y avoir assez d'argent pour financer l'innovation. »
 

L’Association française des investisseurs en capital (Afic) tire la sonnette d’alarme : l’innovation devient de plus en plus le parent pauvre de l’investissement privé. Etat des lieux.