IBM affiche une croissance... trompeuse

Ce regain d'activité est lié aux fluctuations monétaires et aux rachats de PwC Consulting et de Rational.