IBM aurait supprimé plus de 2 500 postes

Votre opinion

Postez un commentaire