IBM n'échappe pas à la crise