IE7 : tout vient à point à qui sait attendre