Il y a huit ans, le m-paiement était en quête de standards