Il y a onze ans, l'assistant personnel se muait en smartphone