Il y a seize ans, le marketing cherchait déjà à se personnaliser