Il y a sept ans, l'avenir des informaticiens seniors s'assombrissait