Il y a six ans, Windows Vista devait aussi tout réinventer