Il y a trente ans, le Minitel était une fierté nationale