Il y a trente-deux ans, la saisie vocale était promise à un bel avenir