Il y a trop peu de femmes entrepreneures

Il y a trop peu de femmes entrepreneures
 

Une étude de l'Agence pour la création d'entreprise, dévoilée vendredi 16 novembre à Bercy, révèle que seulement 19% des entrepreneurs dans les TPE et les PME sont des femmes.

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • manipulation
    manipulation     

    Bien dit ! Et on a pas besoin de bomber le torse (lol) pour être présente...

  • manipulation
    manipulation     

    Puisque le pseudo Martingale est dèjà utilisé, j'espère à bon escient... A bon entendeur, salut ! ! ! Comme si on y est plus intelligents à Paris qu'en province...Je tiens à dire que les conseillers ne sont pas ceux qui bossent à la base....Donc les femmes sont dèjà dans les entreprises, et elles servent aussi à l'équilibre de la société....

  • seb66600
    seb66600     

    Pourquoi dés qu'il y a un article portant sur le métier et les femmes, on voit les féministes endurcies monter au créneau et crier au scandale ?
    Il ne peut y avoir le mot "Femme" et "Enfant" dans la même phrase sans qu'il y ait indignation ? Et le CHOIX (c'est bien le titre de Clément25000 non ?)
    Cette personne n'a pas dit que la place de la femme était près des enfants mais que pour celles qui avaient CHOISIES cette vie là, le cumul des 2 n'était pas possible !
    Pourquoi chercher un problème là où il y en a "peut être" pas (j'ai bien dis peut être) ?
    Pourquoi ne pas dire/penser que les Françaises (ou la majorité d'entre elles) ne sont pas intéressées par ces métiers (et l'inverse est vrai pour les hommes et d'autres corps de métiers non ?) ?
    Il faut effectivement changer les mentalités mais "peut être" pas seulement celles que l'on croit !

  • cactus2
    cactus2     

    c'est vrai que la passion d'une femme c'est forcément de s'occuper de ses enfants, ça doit être dans notre ADN. Pas étonnant qu'on en soit encore là, avec des commentaires pareils....

  • HURMI
    HURMI     

    Seul les réseaux peuvent soutenir une entreprise.
    Je conseille aux femmes qui désirent que leurs entreprise s'épanouisse de s'inscrire dans le maximum de " club "
    Mais là vous faites un choix vous allez vendre votre ame au diable ( aux diables ) , mais qu'est ce que ça rapporte gros!!

    Ou alors travaillez beaucoup restez un esprit libre mais ça rapportera moins mais vous pourrez vous regarder tous les matins dans votre glace
    Bonne chance

  • Evig79
    Evig79     

    Ce commentaire fait froid dans le dos... Un homme entrepreneur sacrifie-t-il ses enfants moins qu'une femme entrepreneur ? On n'est plus dans les années 60, chacun(e) a le droit de se réaliser professionnellement. ça fait déjà bien longtemps que le bon père de famille ne subvient plus seul aux besoins materiels du foyer...

  • Quoi encore ?
    Quoi encore ?     

    Sans ma femme, je n'aurais jamais pu créer mon entreprise et une famille avec 2 enfants

  • La Bigoudenn
    La Bigoudenn     

    Je suis complètement d'accord avec Clément25000, les femmes ont plusieurs missions dans leurs vies dont celui de s'occuper des enfants. Je suis convaincue que de créer une entreprise est très intéressant, très stimulant mais aller expliquer à des enfants que l'entreprise de Maman est plus importante qu'eux. Qu'elle ne peut pas les garder quand ils sont malades, qu'elle ne peut pas leur raconter d'histoires le soir car elle rentre trop tard, que les vacances c'est au centre de Loisirs car il y a des questions urgentes à traiter dans l'entreprise.
    Le prix à payer est énorme ! pour tout le monde.
    Pour complèter la problématique, je dirais qu'il n'y a pas que dans l'entrepreunariat qu'il y a peu de femmes, en politique c'est pareil ! sans doute pour les mêmes raisons.

  • clement25000
    clement25000     

    Tout est déjà mis en place pour aider les femmes à créer, ou reprendre une entreprise.
    Donc, n'est-ce pas un choix pour elle de ne pas devenir patronne ?
    Elever un enfant est un des travaux les plus dures dans une vie, mais des plus gratifiant.
    Ne veulent-elles pas au contraire éviter de mener deux vies trop prenantes et perdre toute leur vie à travailler au lieu de profiter de leur passion ?

  • TripleZero
    TripleZero     

    Le problème de l'accompagnement ACCRE, ADIE... C'est la loterie, à mon avis des petites associations qui sont là pour prendre les subventions et qui suivent pas leur propre personnel, alors si tu as de la chance le gars qu'on t'envoie est un bon et il fera son boulot sinon tu te démerde...

Votre réponse
Postez un commentaire