Infogérer des serveurs : ingrat mais stratégique

Le marché de l'infogérance demeure bien orienté en France. À terme, jusqu'à la moitié des machines pourraient être externalisées, contre 20 % aujourd'hui. Les grands outsourceurs cultiveront néanmoins leurs spécificités.

Votre opinion

Postez un commentaire