Inria-Microsoft : la preuve que ça marche

Des logiciels plus fiables. C'est l'un des enjeux des travaux sur la preuve formelle, menés par le laboratoire commun à Microsoft et à l'Inria.

Votre opinion

Postez un commentaire