Internet : la faille de l'été n'est pas colmatée

En juillet, la vulnérabilité du protocole DNS a défrayé la chronique. Un remède concocté par les éditeurs reporte l'échéance d'une migration des serveurs DNS vers une version où tout échange est chiffré.

Votre opinion

Postez un commentaire