Internet : l'homogénéité n'est pas pour demain