L’informatique au secours de la dette publique

L’informatique au secours de la dette publique
 

Un DSI interministériel, 300 millions d'euros d'économies générées par la modernisation des systèmes d'information de l'Etat? La révision générale des politiques publiques (RGPP) prend un tournant résolument 2.0.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • dédé75
    dédé75     

    ... Si c'est généraliser le fiasco de CHORUS (comptabilité de l'Etat) non merci !
    Sont dans les tuyaux: Services des achats de l'Etat, Opérateur national de la paye, retraite...
    La mode est aux systémes interministériels centralisés, très lourds à concevoir et à déployer.
    L'objectif est essentiellement de supprimer des effectifs dans les fonctions dites support.
    Je ne suis pas sûr in fine que le jeu en vaille la chandelle...

Votre réponse
Postez un commentaire