La “ petite entreprise ” open source ne connaît pas la crise…