La bataille autour du très haut débit est une farce

La bataille autour du très haut débit est une farce
 

Dans chaque département et chaque commune, une nouvelle pièce comique est en train de se monter. Le titre : Plan national du très haut débit.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • GrisAParis
    GrisAParis     

    Sans même parler des campagnes (sujet difficile certes), il existe des zones grises en "zone d'habitat dense" -même sur la région Parisienne!-. Les zones pavillonnaires (une fibre, une famille, pas rentable!), les habitations a caractère social ou les opérateurs ne pensent pas générer assez d'argent pour "fibrer". Quelque chose me dit que ca restera parent pauvre en 2020!

    Experience vécue: zone officiellement "cablée", mais pavillon, central téléphonique (le "cuivre") au dela de la distance pour l'ADSL "haut débit" (tarif unique, de toute façon on paye pareil quel que soit le service réel). Refus du cabloopérateur ("pas rentable"), le recours en mairie est sans effet puisque tout a été mis sur le dos du contrat d'exclusivité avec le cabloopérateur. Qui refuse de remplir ses obligations et n'est jamais controlé par la mairie!

  • Laurenttt
    Laurenttt     

    C'est à combien le très haut débit : plus de 2 Mo.
    Je dis cela juste pour dire qu'il ferait mieux de couvrir le haut débit avant de s'attaquer au très haut débit.
    Vous me direz, il vaut mieux passer directement au très haut, mais le temps que cela se fasse on sera à l'ultra haut débit et il y aura toujours des gens non couvert par le haut débit.

  • Laurenttt
    Laurenttt     

    C'est à combien le très haut débit : plus de 2 Mo.
    Je dis cela juste pour dire qu'il ferait mieux de couvrir le haut débit avant de s'attaquer au très haut débit.
    Vous me direz, il vaut mieux passer directement au très haut, mais le temps que cela se fasse on sera à l'ultra haut débit et il y aura toujours des gens non couvert par le haut débit.

  • esquirrou65
    esquirrou65     

    hélas, on peut en rire depuis Paris. Hélas, c'est la réalité de tous les jours pour ds gens, des entreprises qui devront attendre 20 ans pour voir le bout d'une fibre !! Merci aux 7 d'avoir mis le doigt sur les lacunes du PNTHD !

Votre réponse
Postez un commentaire