La CE s'intéresse toujours à Microsoft