La Coface s'alarme des risques accrus dans l'électronique en Asie

Mis à jour le
La Coface s'alarme des risques accrus dans l'électronique en Asie
 

En 2013, 3 entreprises sur 4 en Asie-Pacifique ont connu des retards de paiement, surtout dans les composants et la distribution de biens grand public.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • OldGeek
    OldGeek     

    il est intéressant de noter que Shangai et Taiwan ont bien sur toujours été donnés comme les bons exemples de la réussite économique libérale à tout crin, face à leur grand voisin si longtemps resté sous la coupe du totalitarisme. mais que finalement leur réussite dans le Hi Tech tient à ce qu'on fabrique... en Chine. Finalement, la réussite du libéralisme et de la finance serait-elle l'art d'enrichir quelques uns en faisant travailler la nouvelle plèbe à très bas prix?

  • tartempion1
    tartempion1     

    Les entreprises chinoises comme toutes les autres entreprises mondiales souffrent du vampirisme exercé par les mécanismes financiers sur l'économie réelle. C'est connu, c'est pas compliqué à comprendre sauf pour les politiques et la plupart des "journalistes".

Votre réponse
Postez un commentaire