La créativité des entreprises françaises résiste à la frilosité des investisseurs

En quelques années, l'écosystème de l'innovation technologique s'est considérablement complexifié. Pôles de compétitivité, grand emprunt, fonds d'amorçage, concours ou réseaux de business angels… Les start up sont sollicitées de toutes parts. Même leurs activités créatrices se font de manière ouverte, collaborative et partagée. Le secteur des TIC est au premier plan pour profiter de cette nouvelle frénésie. Mais les investisseurs restent frileux.

Votre opinion

Postez un commentaire