La France dévalorise à tort le métier de développeur informatique

Les sociétés seraient plus performantes si elles embauchaient leurs propres développeurs