La gratuité, ça pourrait rapporter gros

A la base de nombreux services fournis par les Tic, la gratuité fonderait une économie alternative. Un paradoxe vivement défendu.