La mémoire du réseau de surveillance