La MGEN muscle son architecture décisionnelle

La Mutuelle générale de l'éducation nationale abandonne ses développements spécifiques au profit d'outils du marché. Objectif : gagner en souplesse et en maintenance.

Votre opinion

Postez un commentaire