La "pépite" du robot, Aldebaran, passe à 95 % sous contrôle japonais

Mis à jour le
La
 

Softbank prend le contrôle intégral d'Aldebaran et de ses robots humanoïdes "de service". Son emblématique PDG, Bruno Maisonnier, quitte son poste.

Votre opinion

Postez un commentaire