La « prime de 1000 euros » fait pschitt !

La « prime de 1000 euros » fait pschitt !
 

Les partenaires sociaux ont jusqu’à la fin du mois pour fixer le montant de la prime de partage des profits. Oscillant entre 62 euros (Atos) et 150 euros (STMicro), les sommes proposées par les entreprises IT sont très en deçà des mille euros évoqués par Nicolas Sarkozy.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • lassept
    lassept     

    une une promesse de plus de sarko qui a fait voter une loi pour que les patrons soit obliger de payer aux salaries une prime de 1000 EUROS pour les entreprises de + de 50 ouvriers et moi je fait parti d une entreprise de 240 ouvriers et on attends toujours pourtant cette annee on gagne du fric et nous sommes filliale d un grand groupe de chimie francais alors qu il fasse appliquer sa loi

  • ridub
    ridub     

    Bonjour,

    petite rectification à apporter sur DEVOTEAM. La direction à proposer 50 euros ou 150 euros d'actions gratuites bloquées sur 4 ans avec 43% de taxe à payer par le salarié lors de la vente.
    Il faut savoir que DEVOTEAM à versé 5,2 millions d'Euros aux actionnaires en dividende au titre de l'exercice 2010.
    Les 2500 salaries eux ne pèsent aux yeux de la direction que 125 000 euros.
    Pour le syndicat Force Ouvrière, il n'est pas question de trouver un accord sur cette base. La loi exonère de charge sociale cette prime à hauteur de 1200 euros par salarié(soit 3 millions d'euros), c'est donc la revendication de Force Ouvrière.

    Il est grand temps que la(es) directions comprennent que la richesse de l'entreprise est générés par ses salariés et non par ses actionnaires

    Richard Dubuc
    Délégué Syndical Groupe Devoteam

  • Trobon
    Trobon     

    wow ! ca fait rever !

Votre réponse
Postez un commentaire