La proportion des informaticiennes a baissé, en France, de 2,3 % en dix ans