La quête de matière grise moins chère s'intensifie

Un, je forfaitise. Deux, j'externalise. Trois, je pense à l'Asie pour l'offshore, pas vraiment aux pays d'Europe. Sans négliger de réduire méthodiquement le nombre de mes fournisseurs.