La réforme de la sous-traitance «accouche d'une souris»

Mis à jour le
La réforme de la sous-traitance «accouche d'une souris»
 

Christian Estrosi, ministre de l'Industrie, préconise de changer les mentalités plutôt que la loi afin d'éradiquer les pratiques abusives entre donneurs d'ordres et prestataires. Ce qui fait bondir le Munci et le syndicat Specis-Unsa.

Votre opinion

Postez un commentaire