La région Rhône-Alpes limite volontairement ses serveurs lames

Face à des besoins croissants, le conseil général rhônalpin a concentré ses serveurs sur des lames. Gagnant ainsi en souplesse et en modularité.

Votre opinion

Postez un commentaire