La révolution égyptienne se poursuit sur Google Moderator

Mis à jour le
La révolution égyptienne se poursuit sur Google Moderator
 

Les Egyptiens imaginent le futur de leur pays sur la plate-forme d'échange de Google.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • brembo6
    brembo6     

    il serait plus important de s'occupper des vrais problemes du proche et moyen orient que de savoir savoir qui possede internet, ca mets pas de la nourriture dans les assiettes des enfants et la traduction multi langue est indispensable chers dieux de google, attention a ne pas deraper pour laisser crever des enfants de faim juste au profit des résaux sociaux, ceux qui l'utilise c'est bien, mais devant votre votre porte y a des gens pleins d'amour qui souffre: attention a etre correct!!!

  • buzzman
    buzzman     

    oui, si 100% de la population avait accès à internet et savait s'en servir correctement...

  • tueursnet
    tueursnet     

    Et un matin on se lève avec l'envie de tout faire cesser.
    Ni A, ni B, c'est la levée de tous les boucliers :
    On vient de réaliser que rien ne sert de vivre ou de mourir,
    si nous ne sommes pas en mesure de ré-enchanter le monde avec un plan C !
    Qui n'a rien de commun avec les deux premiers.
    Quitte à mourir, autant mourir pour une idée.
    C'est la connerie universelle et nécessaire de l'actuel millénaire.
    C comme colis piégé.
    Boum?
    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/les-plombes/

  • tyranausor
    tyranausor     

    Je ne connais pas trop le principe de ce service méconnu de Google et encore moins qu'il existait, mais si le Gouvernement Français, comme ceux de tous les pays, investissaient plus de leurs idées sur Internet et de les faire voter à tous les citoyens, ce serait beaucoup mieux que de nous les imposer en les faisant voter à des députés qui pleins de personnes qui n'ont même pas un toit ou de quoi vivre au jour le jour!

  • Trollface
    Trollface     

    Il resterait plus qu'à en prendre de la graine et nous aussi implanter une 5ème république en 2.0 (une 6 ème république par internet pour les puritains). Enfin le mot démocratie prendrait pleinement son sens.

Votre réponse
Postez un commentaire