La Silicon Valley se remet doucement de sa gueule de bois

Les investisseurs, ruinés par la crise, n'alimentent plus les start up qui se contentent de revendiquer une activité originale. Les nouvelles valeurs sont plus proches de celles de l'ancienne économie, à savoir, principalement, l'expertise technologique.

Votre opinion

Postez un commentaire