La start-up EasyRecrue vient de lever 2,5 millions d’euros

Mis à jour le
« Nous avons déjà ouvert des bureaux à Madrid, Milan, Francfort et Londres. Nous allons poursuivre sur l’Europe du Nord » déclare Mickaël Cabrol, fondateur d’Easyrecrue.
 
« Nous avons déjà ouvert des bureaux à Madrid, Milan, Francfort et Londres. Nous allons poursuivre sur l’Europe du Nord » déclare Mickaël Cabrol, fondateur d’Easyrecrue. -

Après seulement dix-huit mois d'existence, la start-up française spécialisée dans le recrutement vidéo asynchrone séduit les investisseurs.

Votre opinion

Postez un commentaire