La technologie s'améliore, mais ne remplace pas les hommes

Près de 2 000 communes de toutes tailles auraient franchi le pas de la vidéosurveillance, avec des moyens financiers inégaux. Les technologies se sont beaucoup améliorées, notamment en termes de sensibilité. Mais elles ne dispensent pas de la formation et de l'assermentation des personnels mobilisés.

Votre opinion

Postez un commentaire