La tendance est au rattrapage

Après deux années désastreuses, le secteur retrouve un certain dynamisme, qui profite prioritairement aux profils à double compétence. Les jeunes diplômés et les professionnels dotés de moins de trois ans d'expérience ressentent également l'embellie.

Votre opinion

Postez un commentaire