La traduction automatique selon Systran

L'éditeur français mêle la méthode statistique, chère à Google, à l'approche linguistique qui a fait son succès. Mais en retenant le meilleur des deux mondes.

Votre opinion

Postez un commentaire