La vague des départs s'accélère chez RIM

La vague des départs s'accélère chez RIM
 

Contraint de procéder à de grosses restructurations pour espérer se maintenir dans le monde du mobile, RIM pourrait licencier entre 12 et 36 % de ses effectifs.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • kikikisontlésnorquies
    kikikisontlésnorquies     

    Cette marque n'a pas su prendre le virage du tout tactiles et des smartphone avec de grand parques applicatifs tel IOS et Android.
    Aujourd'hui d'un point de vu utilisateur final, un BB est cher, compliqué et permet de faire moins que le concurence.
    Ce qui arrive à BB est normal mais cela n'empêche pas la détresse de la "masse salariale" encore sacrifié au nom du sacro-saint actionnariat.
    Heureusement la classe dirigeante de RIM démissionne...

Votre réponse
Postez un commentaire