L'abus de messages personnels au bureau est une faute

Mis à jour le
L'abus de messages personnels au bureau est une faute
 

Un récent arrêt de la Cour de cassation a validé un licenciement pour un usage personnel « excessif » de la messagerie au travail.