L'adoption d'IPv6 par les acteurs du net est encore trop limitée