Laisser les machines dialoguer entre elles pour réaliser des économies

Economies d'énergie, protection de l'environnement, gestion de parcs, maintenance et sécurité sont quelques exemples de secteurs où le machine to machine s'est installé. Les opérateurs télécoms semblent bien placés sur ce marché, évalué par l'Idate à environ 30 milliards d'euros en 2013.

Votre opinion

Postez un commentaire